Vous êtes ici : / Actualité /

Sécheresse : la situation devient critique !


Economisons l'eau...

Les cours d'eau du département s'assèchent dangereusement. Les milieux aquatiques sont très fragilisés. La préfecture juge la situation "critique". Elle publie un arrêté impliquant des restrictions temporaires des usages de l'eau applicables dès le 4 octobre 2018.


LES BASSINS DE GESTION DES EAUX DU BUGEY SONT PLACÉS EN SITUATION DE "CRISE".



Consulter l'arrêté préfectoral du 4 octobre 2018


Les interdictions des usages domestiques et collectifs en situation de "crise" :

Le lavage des véhicules y compris pour les installations professionnelles SAUF si elles sont équipées d’économiseurs d’eau et sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière, …) et pour les organismes liés à la sécurité.

L’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des espaces sportifs de toute nature, des stades et terrains de golf à l’exception des “greens et départs”.

L’arrosage des potagers familiaux entre 9h00 et 21h00.

Le remplissage des piscines privées de plus de 5 m3 à usage uni-familial (hors remplissage pour les besoins du chantier des piscines en cours de construction).

Les appoints en eau nécessaires au cours de la saison de 9h00 à 21h00.

L’alimentation et le remplissage des plans d’eau et étangs, non exploités par un pisciculteur agréé ou exerçant une activité commerciale.

La vidange des plans d’eau, à l’exception d’une part de la vidange des barrages réservoirs qui participent au soutien d’étiage et d’autre part la vidange préalable à la pêche des étangs de pisciculture par un pisciculteur agréé ou exerçant une activité professionnelle.

L’entretien des espaces publics, des cours privées. Ceci ne concerne pas les entretiens justifiés pour la santé, la salubrité ou la sécurité.

Le lavage des façades sauf dans le cas des travaux préparatoires à un ravalement de façade.

Les travaux sur les systèmes d’assainissement des collectivités lorsqu’ils nécessitent une mise hors-circuit des ouvrages épuratoires, sauf en cas d’urgence avec accord exprès du service chargé de la police de l’eau.

Le lavage des voiries, sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques.

Le fonctionnement des fontaines publiques alimentées à partir du réseau d’alimentation d’eau potable (AEP).

Les lavages de réservoir AEP, sauf dérogation sanitaire délivrée par le préfet.


Pour les usages industriels et usages agricoles, consultez le site de la préfecture de l'Ain.

 



Voir toutes les actualités