Vous êtes ici : / Actualité /

Le discours du Président

Vendredi 12 janvier 2018, à l'Intégral à Belley, a eu lieu la cérémonie des vœux à la population, organisée conjointement par la Ville de Belley et la Communauté de communes BUGEYSUD.

ma photo

 

Discours du Président, RENÉ VUILLEROD, pour les vœux communautaires 2018


Une soirée de vœux, c’est avant tout un moment festif, un moment de rencontres, d’échanges mais pas seulement !
C’est un moment privilégié où les élus rendent compte à la population du travail effectué, des résolutions de l’année écoulée et bien-sûr des orientations et des projets de l’année qui commence.

J’ai bien écouté M. le Maire parler des réalisations pour 2017 et des projets à venir et je tiens à féliciter tout le conseil municipal. Je note le travail mené avec la ville avec la réalisation de la voirie des Ecassaz qui donne une fière allure à cette entrée de ville. Bugey Sud s’est également associé à la ville pour apporter un soutien à la rénovation du cinéma l’Arlequin.


BUGEY SUD, une jeune Communauté de communes

Bugey Sud, notre jeune communauté de communes née, je le rappelle le 01/01/2014, est passée, après une nouvelle réforme des collectivités, à 50 communes et 35 000 habitants au 01/01/2017 ; et, avec l’intégration des communes du Valromey et l’intégration de divers syndicats passant de moins de 30 employés à plus de 50 !
L’intégration des élus, des personnels, l’harmonie du nouveau groupe se sont très bien passées et se passent bien. Je m’en félicite et remercie chacune et chacun d’avoir pris sa part de responsabilité dans la réussite de Bugey Sud  nouveau format.
Néanmoins les réformes sont-elles terminées ?
Je ne le pense pas car de nouvelles compétences imposées par la loi ont été transférées à Bugey Sud au 01/01/2018 :
  •  la gestion des milieux aquatiques ainsi que la protection des inondations
  • Le logement insalubre
  • Les maisons de services au public
  • La politique de la ville (pour un quartier de la ville de Belley)
et demain en 2020, le transfert de l’eau et de l’assainissement et probablement le transfert de l’urbanisme en PLUI.
C’est un mandat difficile qui inquiète les élus, les personnels et je pense que c’est à nous élus d’anticiper, de lire l’avenir si l’on ne veut pas subir. J’ai d’ailleurs proposé une conférence fin janvier sur le sujet de la réforme des collectivités, la fiscalité, les states, la mutualisation pour nous éclairer les chemins à emprunter demain.


2017, une année durant laquelle les engagements deviennent réalité
 
  • La gare de Culoz, ses abords font enfin peau neuve. Des parkings viennent d’être réalisés et les travaux vont se poursuivre jusqu’à l’été 2018 avec la création de chemins piétonniers, de places de parking handicapés, recharge véhicule électrique, consignes 2 roues, arrêt minute, transport en commun, le tout pour apporter confort, sécurité, attractivité de la gare, attractivité du territoire. Je remercie les personnes qui suivent ce dossier avec beaucoup de sérieux.
  • Culoz, où est également mené un  dossier de création de maison médicale qui, après quelques balbutiements, repart sur des bases solides pour un démarrage des travaux espéré fin 2018.
  • 2017 a été l’aboutissement de notre programme économique l’ACTIPOLE BUGEY SUD sur la commune de Virignin avec un bâtiment tertiaire de 25 bureaux et un bâtiment de 7 ateliers. Mis en service le 01/09/2017, le taux d’occupation, à ce jour, est proche des 70% pour les bureaux, 3 ateliers sont loués et des demandes sont à l’étude, pour notre plus grand bonheur puisque le prévisionnel était beaucoup moins optimiste. Les autres zones communautaires d’activité connaissent également de nombreuses installations et demandes ; Bugey Sud s’imposant comme facilitateur sur un territoire devenu attrayant.
Je rappelle que la mandature 2015/2020 a été placée sous le développement  économique, cercle vertueux qu’est la création d’entreprises, la création d’emplois, la création de richesses. Cette année encore, nous apporterons notre soutien à BUGEY EXPO et au salon SMILE.

Mais voilà, l’attractivité se heurte très vite au manque de transports locaux. Bugey Sud vient de lancer le renouvellement de son TAD (Transport A la Demande) avec l’extension aux communes du Valromey à compter du 02 mars prochain. Un marché qui évoluera en transport dédié aux personnes en difficulté. Parallèlement, Bugey Sud testera un nouveau service de transport en minibus, également à compter du 02 mars pour se rendre à la ville centre et aux pôles secondaires. Toutes les communes, les 50 communes de BUGEY SUD auront un service transport au moins 2 jours par semaine et au moins 2 fois  par jour sur des lignes ouvertes à tous, sans condition et pour un coût très compétitif.

Nous participons également à un travail mené par BUGEY DEVELOPPEMENT sur un PDIE avec tous les partenaires qui ont bien pris conscience de la nécessité de trouver des solutions adaptées au territoire en matière de déplacement. Partenaire, comme la ville de Belley, qui porte le projet « Marguerite ».

2017 a été une année de début de changement pour la  collecte des ordures ménagères ainsi que pour le tri sélectif. Des communes sont maintenant équipées de containers semi-enterrés. Ces installations modifient certes les habitudes mais poursuivons de manière républicaine les engagements pris par l’ex SIVOM de gestion des ordures ménagères. Aujourd’hui, notre objectif, c’est tout mettre en œuvre pour ne pas augmenter la TEOM (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères) alors, nous allons poursuivre le déploiement et menons un travail collaboratif avec la ville de BELLEY.

En 2017, nous avons travaillé pour la mise aux normes des déchetteries. Les travaux seront engagés dès le printemps et comptons sur la compréhension de chacune et chacun pour les désagréments que ceux-ci engendreront.


2017/2020 : un véritable programme d'actions pour amplifier et accélérer le développement du territoire

2017, a été la candidature de Bugey Sud au contrat de ruralité lancé par l’Etat, un contrat signé le 13 décembre dernier à Belley en présence de M. le Préfet et des signataires de ce contrat : le Département, la CAF, la MSA, la CDC, Pôle Emploi. Un contrat qui est venu nous conforter dans notre projet de territoire puisque toutes nos actions en cours ou à venir s’inscrivent dans ce contrat de ruralité et sont donc susceptibles de bénéficier de soutiens de l’Etat et  d’autres partenaires. Pour Bugey Sud, ce sont 27,5 millions d’investissements prévus sur 3 ans inscrits dans ce contrat de ruralité avec un véritable programme d'actions pour amplifier et accélérer le développement du territoire ; avec, notamment, le futur centre aquatique, pour lequel le site, sur un terrain de la ville de Belley, a récemment été validé en Conseil communautaire. Pour avancer sur ce dossier lourd, qui se voudra exemplaire en matière de chauffage, de traitement de l’eau, de l’air, les études sont longues. Nous attendons un retour rapide de la ville de Belley sur les compléments d’information demandées récemment.
 
Au printemps, démarreront les travaux du futur hôpital et EHPAD  BUGEY SUD, la communauté de communes n’est pas maître d’ouvrage mais a été votée, à l’unanimité, lors du conseil communautaire du 19 décembre dernier, la mise à disposition à l’€ symbolique du terrain d’une surface de plus de 42 000M2  estimée à près d’un million d’€. Nous sommes fiers de cette décision pour défendre et maintenir un service de proximité et conserver un équipement structurant pour le territoire à plusieurs titres :
  • pour les habitants de Bugey sud et au-delà
  • pour lutter contre la désertification médicale de Bugey Sud et renforcer son attractivité
  • par la réalisation de 51 millions de travaux sur les années 2018 et 2019 sur le territoire de Bugey Sud pour une livraison au printemps 2020.
  • pour maintenir un acteur économique important sur le territoire de Bugey Sud.
Tout comme l’est le secteur agricole et à ce titre, nous menons à côté des producteurs laitiers du Valromey une étude pour la création d’une fruitière à comté et je formule, ici,  au nom de BUGEY SUD mes vœux de voir aboutir ce beau projet.

2018, c’est aussi l’heure de la transition énergétique. Une étude est menée avec nos partenaires et les entreprises locales pour l’installation sur le territoire d’une station-service gaz naturel pour véhicules et, ainsi, ne pas avoir à subir les contraintes fortes annoncées sur le diésel mais aussi pouvoir répondre à un appel à projet lancé par la Région sur ce mode de combustible écologique.

En 2018, le travail et l’investissement sur les voiries communautaires vont se poursuivre. Nos services travaillent en lien étroit avec les élus de terrain. Sur Belley, une étroite collaboration est menée pour repenser la rue Saint-Martin et la création d’une voie douce qui reliera la VIARHôNA au cœur de Belley. Un projet qui a beaucoup de sens.

2018, ce sera le travail sur la création d’un siège communautaire. Il faudra anticiper les évolutions des collectivités, des communautés de communes, des créations de communes nouvelles, des transferts de compétences, de la mutualisation. Un vaste chantier qui nous demande d’être visionnaire pour ne pas voir trop grand, pour ne pas voir trop petit, mais anticiper un bâtiment qui devra pouvoir répondre à d’éventuelles extensions.

2018, c’est un travail qui est déjà bien lancé et qui nous mènera à Lyon le 08 septembre prochain à la biennale de la danse. Oui ! Vous avez bien entendu, notre territoire, notre Communauté de communes associée à tous ses partenaires Région, Département, DRAC, communes, Maison de la Danse de Lyon, Lycée du Bugey, collèges, écoles, médiathèques seront à Lyon pour ce défilé de renommée mondiale. Encouragements à toutes et à tous !

Vous pouvez constater le travail réalisé, le travail en cours est imposant, je parlais d’inquiétude des élus, des personnels tout à l’heure avec de nombreux transferts de compétences imposés par la loi. Et bien en  2018 sera lancée une étude par Bugey Sud pour le transfert de la compétence Petite Enfance. Ce travail devra se mener en partenariat avec toutes nos communes membres. Nous connaissons la charge financière que représente cette compétence. Par conséquent, il faudra trouver des équilibres car cela ne pourra pas être un transfert de charges financières à Bugey Sud. J’ai demandé au Vice-Président Georges GERIN en charge de ces problématiques de mener le dossier.

Je ne voudrais pas être plus long.
Je veux remercier les élus qui s’impliquent, les services de la ville de Belley, les services de nos communes et ceux de Bugey Sud qui réalisent un travail remarqué avec une vraie vision pour le développement du territoire, pour un territoire attrayant.
Monsieur Le Préfet, Je souhaite, ici, saluer l’étroite et efficace collaboration que nous avons avec l’Etat et ses services pour l’accompagnement et le soutien sur de nombreux dossiers notamment, la gare de Culoz, l’Actipôle BUGEYSUD et tout récemment l’aide apportée dans le cadre du Contrat de Ruralité à la rénovation des déchetteries. Ce soutien nous est précieux au regard du sentiment d’isolement que nous pouvons  parfois ressentir.

En cette soirée de vœux, en mon nom, au nom de Bugey Sud, je vous souhaite une bonne année 2018.
Des vœux de santé
Des vœux de paix
Des vœux de prospérité à vous toutes et vous tous
Prospérité à vos communes
Prospérité à vos entreprises et à vos engagements personnels
Prospérité à Bugey sud
Bonne année à tous
Bonne soirée à tous
Merci de votre attention.

A Belley, le 12 janvier 2018
René VUILLEROD
Président de la Communauté de communes BUGEYSUD


Crédit photo : © Ville de Belley

 



Voir toutes les actualités