Vous êtes ici : / Actualité /

Le discours du Président

Vendredi 18 janvier 2019, à l'Intégral à Belley, a eu lieu la cérémonie des vœux à la population, organisée conjointement par la Ville de Belley et la Communauté de communes Bugey Sud.




Discours du Président pour les voeux communautaires 2019 :

Je suis très heureux de vous voir nombreux à avoir répondu à l’invitation conjointe de la Communauté de communes Bugey Sud et de la ville de Belley à cette traditionnelle cérémonie des vœux. Une belle forme de mutualisation.
 
Cette cérémonie de vœux revêt toujours un caractère particulier associant le côté festif mais pas que, c’est aussi un moment d’échanges, un moment où les élus rendent compte du travail accompli durant l’année passée et les projets de l’année à venir.
 
J’ai bien écouté Monsieur le Maire et vous félicite pour toutes les actions menées au service des administrés dans l’intérêt de la commune. Je sais les difficultés, je reviendrais sur ce dossier.
 
Rendre compte pour la Communauté de communes Bugey Sud c’est la même chose, sur un territoire plus vaste, je rappelle que notre jeune Communauté de communes s’étend sur un périmètre de 43 communes pour 35 000 habitants.
 
Les compétences sont complémentaires, les actions structurantes à l’échelle de ce territoire Bugey Sud, notamment en matière d’économie, de tourisme, culture, patrimoine, d’équipements, de social, gestion des déchets, politique de la ville, gestion des cours d’eau, de l’assainissement non collectif. Des compétences obligatoires de par la loi, d’autres exercées par consensus, qui ont permis à notre collectivité de réaliser de nombreux projets en 2018 avec notamment la cession d’un terrain de plus de 4 h où se construit à Belley l’hôpital et l’Ehpad.
 

Les actions menées en 2018 :

2018, les travaux du pôle d’échanges multimodal de la gare de Culoz avec l’aménagement de ces abords. 

2018, au niveau de l’économie, c’est la création d’un centre de formation professionnelle grâce à un fructueux partenariat avec l’initiateur du projet qu’est l’association de chefs d’entreprises Bugey Développement 
L’économie c’est aussi le bilan prometteur des 1 an d’Actipole à Virignin. 
Notre Communauté de communes joue pleinement son rôle de facilitateur dans un contexte favorable avec un taux de chômage à 6% sur le territoire, toujours trop mais bien inférieur au national de + de 9%.

2018, c’est l’extension de la ViaRhona qui est terminée sur Virignin et rejoindra la future passerelle qui enjambera le Rhône vers la Balme en Savoie durant l’été 2019. 

En 2018, s’est décidé l’implantation du futur centre aquatique, qui ouvrira fin 2022. 

2018, c’est la généralisation d’un même mode de collecte des ordures ménagères et du tri pour l’ensemble du territoire. La pose des Trimax, conteneurs semi enterrés, est en cours d’installation sur la ville de Belley. 

2018, c’est la mise aux normes de nos 3 déchetteries à Belley, Culoz et Virieu le Grand. 

2018, c’est "Djamm Métaphorik", le projet culturel du territoire, qui, grâce à l’application de plus de 300 personnes de tout âge et de tout milieu a permis à Bugey Sud de rayonner de mille couleurs devant plus de 250 000 spectateurs lors du défilé en septembre dernier sous le thème de la paix à la prestigieuse biennale de la danse à Lyon. Du très grand spectacle. 

Voilà un aperçu d’actions fortes et structurantes menées sur le territoire en 2018.

Toutes ces actions ont été menées grâce au soutien et à la confiance de nos partenaires : l'Europe, l’Etat, la Région, le Département ; actions déployées avec les agents des services de Bugey Sud qui aiment leur travail, qui aiment leur territoire, nos services de Bugey Sud qui travaillent en étroite collaboration avec les élus de Bugey Sud, des communes et les services municipaux. Je tiens ici à vous saluer toutes et tous et vous présenter mes remerciements les plus chaleureux.
 

Les projets pour 2019 :

En 2019, nous poursuivrons les actions inscrites dans le contrat de ruralité signé pour 3 ans avec l’Etat et le CAR, signé également pour 3 ans avec la région Auvergne-Rhône-Alpes.
 
En cours d’année, nous lancerons l’étude sur le riche patrimoine à Belley et l’ensemble du territoire tout comme nous travaillerons au lancement d’un schéma directeur sur le commerce local.
 
Nous engagerons prochainement un travail pour la création d’un siège communautaire à Belley. Nous sommes actuellement éclatés sur 3 sites où les conditions de travail sont aujourd’hui des plus inconfortables.
 
Les travaux de la maison médicale à Culoz débuteront en février pour une ouverture programmée au mois d’octobre prochain.
 
Le transport à la demande en porte à porte pour les personnes de plus de 80 ans et les personnes handicapées fonctionne bien, il sera poursuivi. Le transport ouvert à tous en ligne virtuelle expérimenté en 2018 n’a pas fonctionné. Il faut savoir analyser ses politiques publiques, il est donc raisonnable d’y mettre fin et de travailler à une nouvelle formule plus adaptée en termes de mobilité.
 
En parlant de mobilité, j’ai le plaisir d’annoncer que la ViaRhôna desservira par une voie douce le cœur de Belley ainsi que le futur centre aquatique. Les travaux pourraient commencer fin 2019.

En matière environnementale, nous travaillons sur une plate-forme bois énergie pour recycler et désengorger nos déchetteries.
 
Nous engageons un travail sur la transition énergétique avec la mise en place d’un PCAET, ainsi qu’un travail sur le transfert de la compétence de l’eau et de l’assainissement, des communes à la Communauté de communes. Nous devons tous s’investir dans ces missions pour éviter aux générations futures une vraie désolation.
 
Enfin en juin prochain, la Communauté de communes Bugey Sud accueillera l’arrivée du Tour de l’Ain au sommet du Grand Colombier en partenariat avec nos amis de la Communauté de communes Usses et Rhône.
 
Nous renforcerons ainsi la notoriété de notre territoire et nos chances de voir une arrivée prochaine d’une étape du Tour de France au sommet du géant du Bugey : le Grand Colombier.

 
2019 : anticiper et agir ensemble pour la construction du territoire de BUGEYSUD demain

2019 nous entrons dans une nouvelle ère.
 
Mais qu’est ce qui me permet de vous dire cela ? Les lois votées depuis 2010, 13 lois (réduction du nombre de communautés de communes, des cantons, des régions, les métropoles etc…).
 
Nous constatons l’accélération du transfert de compétences des communes vers l’intercommunalité, de l’Etat vers l’intercommunalité.
 
Nous constatons aussi la crispation que cela fait naitre chez certains collègues élus qui vivent mal ces transferts de compétence. C’est humain, c’est compréhensible mais les communautés de communes n’ont rien demandé, le Président de BUGEYSUD n’a rien demandé mais des lois successives dont celle du 7 août 2015, la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la REpublique) où tout est dit dans son intitulé et fixe le cadre du bloc communal : communes / communauté de communes.
 
L’Etat se désengage et nous transfert ses compétences sans moyens pour que nous puissions les assumer.
 
Aujourd’hui, il y a lieu de choisir pour ne pas subir. A Bugey Sud, nous avons fait le choix d’anticiper et porter une réflexion sur l’avenir dans un contexte où des élus ont de la défiance envers leur communauté de communes comme des Français ont de la défiance envers l’Europe. Pour autant, faut-il rejeter l’Europe, cette Europe qui nous garantit la paix.
 
Une étude financière de la structure de BUGEYSUD et de ses communes membres a été réalisée. Le résultat confirme la situation difficile à venir. Les équilibres financiers sont menacés. Nous retrouvons cette situation dans un bon nombre de communes. Mes mots sont pesés, mes mots sont mesurés.
 
Et pourtant, notre collectivité a le devoir de poursuivre les investissements sur le territoire.
 
Pour poursuivre les investissements, il va donc falloir nous réformer, réformer nos structures et les pistes ne manquent pas :
 
la mutualisation :
  • mutualisation du service urbanisme de la ville de Belley , accompagné d’autres communes avec le service urbanisme de la Communauté de communes au 1er janvier 2019
  • mutualisation du service financier de la ville de Belley avec le service financier de BUGEYSUD en juin prochain
3 communes nouvelles qui au 1er janvier 2019 viennent de se créer :
  • Magnieu : regroupant St Champ et Magnieu
  • Arvière-en Valromey : regroupant 4 communes Chavornay, Lochieu, Brénaz et Virieu le Petit
  • Valromey-sur-Séran : regroupant 4 communes Vieu, Lompnieu, Sutrieu et Belmont Luthézieu.
3 communes nouvelles ramenant ainsi à 43 le nombre de communes à Bugey Sud.
 
Ces regroupements de communes ne sont pas le fruit du hasard mais un long travail de réflexion pour conserver nos capacités à fonctionner, à investir, pour conserver nos équipements, nos services à la population.
 
Notre Communauté de communes a également engagé un travail de solidarité entre les 43 communes et Bugey Sud pour aller vers la validation d’un pacte fiscal et financier afin de trouver des équilibres entre nos 43 communes et la Communauté de communes Bugey Sud et créer ainsi une solidarité financière. Ce pacte fiscal et financier devra être adopté dans chacune de nos 43 communes. Une seule commune qui refuserait le vote ou rejetterait le pacte anéantirait la solidarité financière proposée. Un instant solennel où chaque élu aura une responsabilité forte et historique devant le citoyen et face à l’avenir du territoire.
 
Tout cela pour essayer d’éviter certains sacrifices : si les communes vont mal, la Communauté de communes Bugey Sud ira mal, si la Communauté de communes Bugey Sud va mal, les communes iront mal. C’est donc tout un territoire qui ira mal.
 
Mais notre destin est commun, notre destin reste à écrire dans un calendrier, un timing qui ne nous est pas favorable car nous ne pouvons nous permettre d’attendre 2021. Pourquoi ? Cela ne vous aura pas échappé, dans 14 mois auront lieu les élections municipales. Le après élections doit se construire dès aujourd’hui autour du bloc communal. Le solo, le statu quo, le repli sur soi sera signe d’une condamnation programmée.
 
Je pense que le dossier de l’avenir du bloc communal (les communes et la communauté de communes) sera un thème central de campagne car il nous faudra trouver ensemble les bonnes solutions, les solutions de confiance, des solutions ni de droite ni de gauche, des solutions de bon sens, puis prendre des bonnes décisions, des décisions responsables pour nous permettre de trouver les ressources nécessaires, et c’est bien de cela dont il s’agit et nous permettre d’assurer le développement de notre beau territoire, ce territoire qui gagne des habitants, ce territoire où l’on y travaille, ce territoire où il fait bon vivre.
 
Ce territoire qui s’appelle Bugey Sud.
 
Pour conclure, je vous souhaite au nom du Bugey Sud à chacune et chacun tous mes meilleurs vœux.
 
Des vœux de bonheur, des vœux de santé surtout mais aussi des vœux de prospérité à vous toutes et vous tous ainsi qu’à nos communes et à notre communauté de communes Bugey Sud.
 
Albert Einstein disait : « la folie s’est de se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent ».
 
Place maintenant à quelques images qui retracent l’aventure incroyable de Djamm Métaphorik, notre si beau projet culturel de territoire 2018 qui fait écho finalement à ce discours de ce soir : les actions solidaires et collectives sont essentielles surtout lorsqu’elles connaissent un fabuleux destin !
 
Bonne année à tous, bonne soirée.



A Belley, le 18 janvier 2019
René VUILLEROD
Président de la Communauté de communes Bugey Sud



 



Voir toutes les actualités